CREDO pour un mieux vivre.Textes publiés

Credo pour un mieux vivre; 23/04/2017 Chacun chacune d'entre nous n'est pas né "par hasard" Sommes nous qu'un corps au final? c'est incertain...
Supputons que nous ayons une destinée, un plan de vie pour lequel nous naquîmes, au regard duquel nous possédions une puissance co-créatrice, faisant de nous des artisans de notre destin.La puissance de l'intention(le "Yi" des arts martiaux) entre ipso-facto en ligne de compte. Autrement dit, à tout le moins, la pensée est une force motrice dans notre Vie . La qualité de nos pensées réclame une vigilance, douce mais permanente, car "Ainsi un être humain pense ainsi il devient". Mais en raisonnant par analogie,si la pensée était le contenu d'un fleuve , la Volonté figure l'intensité du courant de vie ,la Force du débit fluidique vital qui veut rejoindre l’Océan. Avec vélocité,telle une fureur de vivre ou de survivre; Nous sommes tous ,tour à tour ,Fleuve intrepide,Torrent indomptable; Rivière douce et sereine, apaisée, ou bien stagnante et parfois rétrograde soumise aux miasmes de ses pollutions environnementales... Désir de vivre ou non...? Ne pas se dévaloriser mais observer que notre manière de diriger notre esquif vers l’Océan n'est peut être pas la meilleure... et soyez convaincus que nous pouvons par la rectification de nos pensées le nettoyage de nos émotions et une hygiène de vie modeste réussir à passer Charybde et Scylla. 
A noter:la qualité des pensée et des émotions ,ces dernières en analogie avec les vagues,se reflétera dans notre vie quotidienne,et que plus on va vers le centre de notre être où gît le motif et la motivation réellement saine de notre existence, moins les remous de surface sont douloureux et impactant. Ha oui j'oubliais... chacun ,chacune d'entre nous à sa place sur cette Terre si belle et dans cette société occidentale si décentrée. Elle n'est pas à conquérir cette place comme si nous devions faire une compétition morbide ,une violence qui oppose nous contre le monde (dont nous sommes partie constituante)ce qui entraîne à terme tristesse épuisement , frustration ,colère car la victoire par la violence exercée d'une manière coercitive sur le milieu social , le biotope , l’écosystème via l'agressivité du conquérant est alors établie au détriment de l’intégrité et de la sensibilité de l'être dans son humanité globale. Or Si cette sensibilité est flétrie comme les pétales d'une fleur dans un poing serré,l'être humain affichera au fur et à mesure de la fuite de cette souffrance, des tendances névrotiques. Alors en compétition avec le monde? <<Qui vit par le Glaive...>>Non cette place qui est notre en tant que particules de Vie se laisse dévoiler telle Isis, par la connaissance de soi et du monde vus comme Unité insécable.En accompagnement personnalisé,je suis tantôt torrent avec les indomptables ceux qui viennent pour casser de vieux schémas (les femmes sont étonnantes de courage en ce domaine!)tantôt je suis rivière tranquille,qui va piano avec les fatigués de la vie , les usés du système Economique mondial ,de la Taylorisation du travail, et leur apprend le droit au ralentir ,au savoir dire non, à s'affranchir de la culpabilité (pour en finir avec l'inverse, se sentir coupable de dire non...) enfin à vivre pour eux même , la maxime de Juvenal "mens sana in corpore sano". bien à vous P.B.

Un bon truc pour finir 2016...et démarrer 2017 "allégés" .
Nettoyez vos vieux agendas et autres carnets, clarifier les contacts listés sur vos ordinateurs et supprimez les n° indésirables sur le portable.
Virez les toxiques,les relations de jadis basées sur d'anciens codes et qui ne vous correspondent plus car vous avez changé!
Supprimez les liens conflictuels, ou qui vous coûtent A SENS UNIQUE sans aucun retour positif. 
Etre radical envers des gens qui ne vous apportent
jamais rien de bon,ou pire qui vous ont trahi,ou manqué de respect ! 
c'est récupérer un peu de pouvoir décisionnel sur ses propres émotions...et devenir plus autonomes psychiquement, 
donc devenir + serein!
Libérez vous de la culpabilité !
Le mieux est de commencer un nouvel agenda ,
le symbole sera plus "opératif" . 
Il faut savoir être soi, sans compromis aux apparences, aux attentes des autres , pour commencer à être plus heureux.
Lâcher du lest ,c'est aussi se respecter soi .
Vous verrez ça fait du bien, ça libère de l'espace pour autre chose.
P.B.

Le BORE-OUT . Plus sournois que le "Burn Out" ou syndrome d'épuisement au travail ,apparaît , de plus plus affiché dans notre monde socio-professionnel déshumanisé, hyper répétitif parfois dénué d’intérêt et de stimulation projective , apparaît donc , le "Bore-Out"* ou *syndrome d'ennui au travail.(*mais pas seulement...!) Les résultats, sont aussi ,sinon plus ,catastrophiques sur le long terme que le Burn out. Ce syndrome du Bore -out apparaît lentement ,insidieusement,du fait du manque de stimulation mentale dans le quotidien. Cela peut être suite à une perte de responsabilité soudaine,la routine ,une hyper habitude de ce que l'on fait machinalement , ou l'absence de projet ;une retraite mal vécue, le chômage , être sur la touche trop longtemps , le manque de "challenge" ,l’absence d'émulation de groupe, mais aussi une attitude générale dans la vie faite de soumission... (voir le triangle dramatique de Karpman) . Tout cela détruit les capacités mentales et émotionnelles d'adaptations, la "niaque" s'éteint et avec elle apparaît un cortège de maux "somatisés".
Dépression-fatigue générale-démotivation complète,...irritabilité latente , le système endocrinien faute de stimulation psychique "prend cher "...
adage physiologique "la fonction créer l'organe!"...
Suite à cet épuisement physique et mental = mal aux muscles et aux articulations,manque de confiance en soi du fait de l'assoupissement de la vivacité intellectuelle,troubles nerveux, insomnies ,déréglage du rythme circadien , douleurs corporelles spontanées sans causes apparentes,genre lombalgies etc...Étrangement on peut dire que l'absence de stress positif ,stress dynamisant envisagé comme facteur évolutif ,après la phase d'adaptation à la difficulté ,ce manque donc,éteint une flamme chez l'être humain. Les deux extrêmes se rejoignent qu'ils soient provoqués par 1/épuisement définissant le Burn-Out ou 2 /celui de l' ennui au travail mais aussi dans le quotidien. Résultat = DESTRUCTION de ses ressources mentales, le reste suit...le corps s'affaiblit... *étrangement on voit aussi apparaître l'hypertension artérielle dans le Bore out... Certaines femmes au foyer silencieusement détruites par la routine, dans l'indifférence générale,sont aussi en Bore -Out . .. (Je pense aux femmes au foyer, Le business n'étant pas la seule référence de mon style de Coaching individualisé.)
Plus du tout de créativité... La dé-sociabilisation progressive,profonde, est un des poisons servis par le bore -out . Une des causes de ce Bore-Out qui ,à mon sens n'est pas assez ciblée et expliquée c'est l'absence de situations socio-professionnelles,mais aussi domestiques,familiales permettant à un individu,au sein d'un groupe, d'être reconnu *et valorisé à l'aune des fruits de ses actes. adage sociologique :"l'être humain est un animal social" ... bon gré ...mal gré...(*développer ici comment se débarrasser de ce besoin nous amènerait a du trans-personnel, ce qui serait d'actualité mais hors sujet...) Chaque jour il faut se forcer à bouger ! '(un petit footing, un peu de gym, marcher en forêt)car le mouvement créer et entretien l'énergie vitale...l'oxygénation dynamise le cerveau.Voir des amis ! car le Bore Out isole plus que le burn out. 
Il y a des solutions cependant ! Elles sont tributaires des phases du deuil ...
CHOC-DÉNI-COLÈRE-RÉSIGNATION-DÉPRESSION - ACCEPTATION -GUÉRISON. 
Dans le "bore out "la phase d’acceptation de soi et de son "état" est très importante car la lutte contre l'inertie est peine perdue si la motivation est éteinte...c'est là l'aspect très pernicieux de ce syndrome en boucle... Quelques mots clé; Accepter -Vivre dans le présent- lâcher prise. Se recréer de l'intérieur cette fois. Le livre d'Eckhart Tolle "le pouvoir du moment présent "est une bonne lecture . Apprendre à se réjouir des "petits -grands bonheurs",(surtout si le défi professionnel par le changement de poste ou d'employeur ! la promotion ,la formation,où le projet de groupe est absent, ou inenvisageable...) telle la santé ,ou un arbre majestueux, un pique nique sur la plage,souhaiter du bien aux autres...rendre service!!! C'est le défi du Bore-Out , pour ceux qui étaient habitués à avoir la "tête dans le guidon"! . Plusieurs personnes vues à mon cabinet de Coaching avaient ce syndrome culpabilisant (autre vacherie du bore -out = la personne est épuisée sans rien faire en apparence...) je voulais donc en parler.

 

Le triangle Dramatique de Karpman.                                                           

 

 Le triangle Dramatique de Karpman. 

C'est un scénario à trois rôles socio-psychologiques énoncés comme tels: 1/"bourreau ou persécuteur"- 2/"victime" - 3/"sauveur"- Ces rôles psychologiques sont permutables (la victime peut se transformer en bourreau par exemple...)ou "bloqué en mode répétitif du genre : pour le rôle de victime qui se voit irréprochable, " Qui aime être malade ou dans la mouise et s'en plaindre (pour qu'on s'intéresse à elle...en général il ou elle a la "poisse"...car l'énergie suit la pensée) "c'est toujours à moi que ça arrive !- pourquoi moi ?" Un "ti truc" qui n'est pas expliqué en général (bah oui faut bien que je mette ma patte de Coach !) c'est que la victime dans le déni( genre:hein !? j'suis pas comme ça , c'est les autres !), va faire en sorte de victimiser des cibles potentielles (tout ça c'est inconscient ) pour ne pas être seule et faire sortir son agressivité latente... Ou le: "j'ai raison, moi je sais mieux que les autres ! j'impose ma vraie logique ,ma vérité! si je martyrise les victimes c'est pour leur bien ! dit le "persécuteur" ( qui souvent exorcise son propre martyr en se vengeant...et sa peur de perdre le contrôle sur les gens idem les situations ,par une attitude autoritaire) Le sauveur (se rappeler du complexe messianique des gourous de sectes...)lui se voit (toujours pour compenser une blessure...)comme celui qui détient la sagesse absolue et moralise sans cesse(du fait son égo, se sent au dessus de la mêlée) ,même quand on ne lui demande pas son avis , ni son aide (c'est un médiateur-manipulateur en sur-jeu...qui impose son aide "de valeur"par nécessité inavouée de fuir son ombre, faites lui remarquer que sont petit jeu "à lui "ne prend pas sur vous qui ne demandez rien" il se transformera alors soit en victime ou en bourreau...) Ce triangle de Karpman(Stephen) est de plus en plus observé dans notre monde mental ou les jeux psychologiques l'emportent sur le centrage naturel de l'Etre en Soi, et les saines relations humaines exemptes de "manip".
c'est une question d'égologie"...(lol) 
Sortir de la pièce de théâtre est le but, refuser tout scénario culpabilisant , moralisateur en restant centré dans la sensation corporelle par exemple . En effet dans l'instant présent vécu en conscience, les "manip" n'ont aucune prise. Tous les scénarios croisés de l'analyse transactionnelles deviennent "ipso-facto"caduques . Messieurs -Dames n'oubliez pas, pour que les manipulations et les jeux psychologiques existent, il leur faut "un passé et un futur"! Dans le Présent, ils manquent d'air...s'asphyxient et disparaissent( c'est une des clés de la compréhension de la méditation et pourquoi il est si dur de s'y plonger après une journée de stress -pro, car le temps psychologique doit cesser et il faut apprendre à créer un sas de décompression avant ces pratiques)

Je vous invite à "démasquer les personnages" de nos vies. En couple, ce scénario" bourreau /victime / reste source de nombreux conflits malgré l'amour... Au "boulot "c'est la même ... Point positif on peut en sortir plus fort plus lucide plus heureux! Dans certaines écoles on commence à faire alternativement jouer les différents rôles aux enfants qui apprennent ainsi à dédramatiser les jeux psychologiques et ainsi mettre une saine distance entre les jeux sociaux-psychologiques implicites et leur authenticité. Un schéma explicite trouvé sur le web en illustration.http://www.penserchanger.com/…/2…/05/triangle_dramatique.png          Alors à quoi jouez vous?! (observez autour de vous ...souriez...)M.MAlors à quoi jouez vous?! (observez autour de vous ...souriez...)M.M.


LE BILAN CHARLATANS... 
Si stressé(e) ,en Burn out ,ou dans une démarche de développement personnel, vous passez des heures à vous faire seriner des psychologismes, 
sans action concrète, sans exercice sur vous même .
Si votre libre arbitre n'est pas respecté quant au choix du besoin ,si vos qualités innées ne sont pas rapidement mises à l'oeuvre dans le cadre d'une démarche évolutive en direction de "votre projet de vie "ou votre objectif-cible; si le tarif annoncé vous semble exorbitant! si vous ne ressentez pas que vous pouvez vous faire refuser la continuité du COACHING...par votre propre manque d'engagement envers vous même, et donc envers le Coach qui va ramer pour rien ... Si on ne vous demande pas la permission pour toucher une épaule ou un genou mal placés au cours d'un exercice et cela parce que le Coach n'est pas un thérapeute, si la dose de stress est la même qu'à votre arrivée en sortant des lieux ... PARTEZ VITE !
vous venez de repérer un charlatan, un "tocard" donc! ...


 

SOYEZ EXIGEANTS ENVERS UN COACH !
Mettez le au pied du mur de ses compétences et s'il est authentique il vous le rendra bien...soyez en sûrs !
Un Coach doit:
Vite cerner votre problématique.
Etre capable de démontrer par l'exemple ce qu'il demande.
Rester humain et non doctrinal dans l'échange .
Ne jamais vous juger en étant tout le temps à l'écoute.
Faire ressortir rapidement vos atouts majeurs.
Vous faire vous dépasser .
Vous donner confiance.
Savoir dire "je ne sais pas" parfois.
Surtout entendre ce qui n'est pas dit.
Ne pas répondre aux transferts...et ne jamais entrer dans le jeu des séductions
et donc ....Vous bousculer aussi !
Vous laisser votre libre arbitre.
Et beaucoup d'Espace ...
Et s'il est "réglo" il admettra que vous le faites évoluer aussi.
Pour être "impartial" le Coach doit être indépendant affectivement, ça c'est la condition "sine qua non" pour que vous trouviez en vous même les réponses.
Le but étant l'autonomie du "Coaché(e)".
Le Coaching doit impérativement être adapté et adaptable à votre vie de tous les jours "en l'état".

MY WAY

MY WAY...
Le Stress c'est la Vie!
Mais encore faut il savoir de quel stress il s'agit !
J'accueille des gens mis en difficultés quotidiennement par le Stress négatif.
Ceux qui souffrent d'une mauvaise gestion personnelle des émotions , qui en subissent les aléas dans leur vie privée ou professionnelle ,les personnes fatiguées psychologiquement qui sentent qu'elles s'acheminent 
vers le tant redouté Burn Out* .
*Syndrome qui est la conséquence naturelle d'un épuisement nerveux d'origine professionnelle ,en général .
Mais aussi des individualités envisageant positivement un changement de cap salutaire et évolutif dans leur existence par un coaching en développement personnel.
Les gens épuisés, travaillent lors des séances individuelles,à réduire le Stress efficacement et à prévenir le Burn out et ce, dès la première entrevue.
La conscientisation corporelle est activement sollicitée.
La respiration fait l'objet d'une attention toute particulière afin de parvenir à 
une détente psychique rapide et ainsi soulager des tensions énergivores.
La récupération de l'influx nerveux ,sans lequel rien n'est possible, est en ligne de mire en permanence.
Le Training autogène par exemple (1 parmi moult ),permet par la suite une gestion autonome de sa fatigue corporelle et une récupération physiologique facilitée.
Des exercices adaptés de type Chi Kung (ou qi qong) mais encore de remise en forme ,sont enseignés à ceux et celles qui souhaitent s'exercer chez eux entre les séances.
La particularité de ce qui est proposé à K X K COACHING + c'est que l'éventail des moyens à disposition est compatible et adapté
aux situations socio-économiques et donc professionnelles ,actuelles.
Certaines méthodes anti-stress négatif qui sont enseignées sont praticables à discrétion dans la plupart des milieux de travail).

Plusieurs degrés de Communication et d'Ecoute dans le véritable Coaching.

En premier c'est une écoute de surface, une communication verbale protocolaire.En second pour le Coach il s'agit d'entendre dans les "non dits" les "blessures de l’âme" celles qu'on tait derrière le masque (mais que les rides et les postures corporelles démasquent...) espérant secrètement qu'un jour peut être? quelqu'un aura l’ouïe aussi pudique que subtile pour nous reconnaître et nous aimer "en l'état"... 
Ensuite il y a "la résonance systémique " Celle qu'opèrent sur le Coach, les systèmes de défenses psychologiques élaborés par la personne dans son effort pour moins souffrir . En général le Coaching à ce niveau est déjà du bon travail de synergie entre la résonance sus-dite et la perception de l'autre via une communication non verbale. 
Il s'agit d'une manière "d'entendre" très intériorisée. Le coach doit, par une soudaine impulsion inviter la personne "à voir autrement " , c'est à dire a regarder le monde avec un autre décodeur.(c'est souvent un instant fugace, vif rapide comme l'éclair qui va créer une brèche dans la carapace que s'est forgée la personne, lui permettant une lucidité salvatrice.

Cependant j'en ajouterai une autre; c'est la "Radiance". C'est la Vitalité (la force vitale)du Coach qui imprime sa dynamique de Vie, celle de Vouloir Vivre et d’Espérer qui doit être silencieuse mais passionnément Contagieuse... Le Coach à donc ce devoir ;
"être en forme!" "vibrant d'énergie" " un mental positif " 
et Compassion Ardente ! (Compassion qui est tout sauf mièvre!) .
A l'instar de Carl Gustav Jung ,le Coach est assez solide (il doit impérativement l'être!) pour prendre sur lui ,la part de l'ombre trop lourde en l'autre sans jamais être l'esclave de l'empathie . "Je montre le chemin mais je ne prends personne sur mes épaules" serait une bonne maxime empruntée à Shakyamuni.
La Radiance ,phénomène naturel,que les Chinois nomment "ch'i" est alors la Vie plus abondante qui se déverse dans l'échange et qui va éventuellement "transfigurer" la problématique de la tierce personne. 
Cependant tout s'accomplit selon le choix et le respect de la volonté de l'individualité . En effet, c'est son degré d'ouverture(à elle même surtout!) qui permet cela.
Veut elle vraiment se débloquer , évoluer? et dépasser le syndrome de Stockholm ? si oui , tout est envisageable . C'est au delà des psychologismes relégués au rang de fantasmes mentaux. 
Cependant dès l'accueil;
Le regard authentique qu'on pose sur un être est celui qui est dénué de jugement et donc dépourvu de préjugés dans la relation
Ainsi chacun reste libre d'être ce qu'il est !


Etre "à jour "...
Conquérir la paix intérieure.
La paix mentale passe aussi par l’acquittement de ses dettes et le pardon à nos débiteurs sachant que nul n'est parfait.(celui qui le prétend est un grand menteur vite démasqué). Mais "être à jour" est plus profond que cela....-
Je vais être assez radical, je ne m'en excuse pas .
Nous ne savons pas "exactement "quand" on va mourir, le moment précis du dernier souffle, l'instant où il faudra rendre notre chair à la Terre.
Etre à jour signifie,être ok avec soi-même à chaque instant !
être à jour avec les "autres" simultanément avec soi,
est quasi impossible !
On ne change pas les gens on se change soi...
Ce qui ,pour un Occidental , équivaut à être vigilant au sein même du "business" et c'est sans doute la meilleure méditation qui soit au sein du monde des affaires .
La vie est le maître.
Un sage ( je crois que c'est le Dalaï lama mais je ne suis pas sûr)
a dit :<< la plupart des gens vivent comme s'ils ne devaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu>>.
Il s'agit peut être de dire "je t'aime" a un de ses proches..
Peut être de dire "merde" aussi ! aux vampires de toutes sortes. Comprendre qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné et que bien accompagné est encore préférable.
Mettre ses aiguilles à l'heure sur sa propre horloge afin d'établir un centre de paix intime relativement stable au sein de cette agitation.
Etre sans ambages ne plait pas a tous mais au moins on ne triche pas avec les autres et surtout avec soi.
Il faut savoir dire "non" aussi, et tant pis pour les besoins névrotiques...
posons nous cette question...
<< suis-je à jour? >> et réglons ça d'instants en instants, dans le Présent, Attentifs comme jamais, aux causes et aux effets ,c'est être toujours plus serein à l'heure du RDV...

Dompter le SUBCONSCIENT et se reprogrammer. (phase 1 ...) .Le subconscient n'est pas d'emblée notre ami dans les projets évolutifs car en sourdine sa litanie est surtout primale, instinctive, allez disons le ! négative et rétrograde...
Les empreintes des expériences négatives comme on le constate dans les syndromes post traumatiques ont leur enracinement dans cette zone de la psyché...(pas seulement certes)
Son langage est basé sur les souvenirs en vue d'assurer instinctivement un mode d'auto-*protection qui "en général" chez nous ,en Europe de l'Ouest vire à l'auto-sabotage...
Un exemple "fictif"pour simplifier:
Une personne est issue de la classe ouvrière et pour elle, les restrictions financières, le syndicalisme, le militantisme c'est du sérieux, c'est son identité familiale et culturelle...bon j'abrège vous voyez...
Cette personne créer son entreprise et si la fidélité inconsciente perdure , elle va entrer en conflit interne avec l'aspect subconscient de sa psyché qui susurrera sournoisement,des négations de genres.
<< Bah , t'es pas fait pour être riche!
l'argent , les affaires ,c'est pas pour toi!
toi un patron ! tu renies tes origines?
Hey ? être riche c'est mal ! Les patrons on les combat depuis grand -père!
Non t'es fait pour rester au chaud dans la force des habitudes, le changement c'est dangereux!, subir, sans prendre de risque, au moins les tiens te reconnaîtront>> hé bien ...c'est mort...!
Ce gars ou cette Dame NE FERONT PAS D'AFFAIRES !!!. CAR ILS SONT TOUJOURS EN SECRET (dans les coulisses de l'exploit) DES TRAÎNENT- MISÈRE...!
On appelle cela les fidélités inconscientes. 
C'est ce qui gît sous le masque de la "personna" et qui "saborde" les projets dans l'oeuf avant même de les lancer. 
UN AUTRE EXEMPLE POUR LE SPORT.
pour à peu près les mêmes raisons, quelqu'un ou quelqu'une ne veut pas dépasser ses limites (celles qu'on lui a inculquées depuis l'enfance...)par peur de ne plus être aimé de ses parents qui ont un moteur "moindre" elle le sait...elle les aime ...mais ils ne l'accepteraient pas imagine t'elle,
aussi va t'elle se saboter pour "être conforme" au niveau "autorisé...et toujours "plaire".
Un moteur de Porsche qui imite une 2CV... "bridage" par fidélité au clan... 
Mais c'est un jeu de dupes qui se paie cher, au sacrifice du talent unique d'une tierce personne (ha oui !nous sommes tous des individus uniques appelés à fraterniser un jour... mais ça c'est une autre histoire...)
. Comment un Lion fait la chèvre par peur de rugir...car il va falloir sortir du rang! 
et s'affirmer avec Audace...!
J'expliquerai plus tard comment reprogrammer positivement le subconscient et en faire une monture puissante!


PETIT TRAINING MENTAL.

On utilise pour ce faire la respiration et la visualisation.
Assis , dos droit, menton légèrement rentré.
On INSPIRE et sur cette 1ere phase ,on visualise que la force vitale, la santé, l'énergie entrent avec se support aérien dans les poumons et se diffusent dans le corps et imprègnent aussi notre psychisme de ces qualités (une seule qualité ciblée à la fois par séance). A l'EXPIRATION on rejette nos soucis, nos maladies,nos faiblesses de toutes sortes sous forme de fumée noirâtre en exhalaison . 
Et on recommence en tout de 7 à 12 x /jour pour commencer
Il y a un adage important dans les arts martiaux 
"l'énergie est mue par l'intention".
Cet exercice procure grand rafraîchissement mental et physique. C'est aussi un moyen d'influencer positivement le subconscient d'une qualité désirée ou déficiente ou absente.

Pour le CALME INTERNE C'EST EXCELLENT avant un examen, une compétition...une conférence. (on visualise que le le calme entre en nous à l'inspir et que la nervosité, l'irritabilité s'expulsent sur l'expiration)
Et pour les Longues Convalescences c'est à coup sûr , en ciblant la force vitale sur l'Inspir et le rejet de la faiblesse sur l'Expir un excellent objectif mental . En Extrême-Orient, l'Air qu'on respire n'est pas seulement fait d'Azote d’Oxygène etc... mais il est le "support du "prana" ou force vitale. 
Au départ la force des habitudes va réagir à ce nouveau training , il faut persister et vaincre l'inertie.
Croyez moi, ça fonctionne. 
Un symptôme de réussite en ce qui concerne l’absorption de la Force vitale par l'intention, c'est l'impression qu'on sort de la douche , propre , rafraîchi , défatigué.

le son "A" et l'affirmation de soi.
Dans le cadre d'un coaching "avancé" par exemple pour du Leadership ,certains sons et certaines couleurs ,adaptés au profil * de la personne sont susceptibles d'être activés par "le ou la coaché(e).
*Tel qu'on peut l'entendre en Graphologie par exemple . Mais aussi en Morphopsychologie et Physiognomonie. Le travail sur le son et la couleur est un des plus puissant qui soit. Aussi cela se fait avec une extrême circonspection .
Je ne donnerai qu'un exemple et ce d'une manière simplifiée.
Le son "A" est utilisé pour l'affirmation de soi mais aussi pour établir l'Attention Vigilante sur l'Espace autour de nous, ce qui évite le nombrilisme et l'égocentrisme dans l'Affirmation de soi...
La couleur afférente que la personne visualise est une nuance de bleu particulière ayant une incidence sur la clarification mentale.(toujours utile dans le monde actuel).Dans le cadre d'un développement "trans"personnel j'utilise parfois certains mantras de base qui sont utiles aux types cérébraux et qui les apaisent lorsqu'ils les intériorisent par des répétitions attentives et non point mécaniques.

LA TROUSSE DE SECOURS DU COACH.

Comment récupérer de l'influx nerveux en cas d'urgence?

Postulat:

RIEN NE PEUT SE FAIRE SANS INFLUX NERVEUX.

1/ Qu'est ce qui épuise cette précieuse énergie bio électrique qu'est l'influx nerveux et dont nous ne pouvons pas nous passer? voici quelques exemples des plus courants

Manque de sommeil profond...

l'Anxiété- la colère trop retenue ou trop extériorisée -l'excès de travail (mental ou physique). Une sexualité à sens unique (pas de partage). trop de Café ( cela vide le plexus solaire, sorte de deuxième cerveau pour les viscères( il y a plusieurs milliers de neurones dans notre intestin) ( Il y a des neurones dans le Cœur aussi...) Le Café n'apporte pas d’énergie supplémentairement mais stimule le capital accumulé,le plaisir du "kawa"vient aussi du fait que 

les neurotransmetteurs sont excités.(mais le compte tour aussi!). trop d'excitation sensorielle,(genre trop de spectacles, trop de distractions extérieures) trop de bavardages, trop de "FAIRE "et pas assez d'"ETRE". L'Alcool en excès idem tabac, trop manger épuise la réserve nerveuse mobilisée pour le système digestif pendant des heures. Bon la liste est longue. 

MAIS ALORS DANS L'URGENCE COMMENT RECHARGER PONCTUELLEMENT SES BATTERIES? 

Avis médical en priorité!

En cas de santé de fer subissant un "coup de mou" ponctuel genre épuisement résultant de la semaine écoulée

Cure très ponctuelle Magnésium et vitamine C.(avis du pharmacien fort utile)

Sauter un repas du soir 1 ou 2 x (si la santé le permet )

limiter pendant une journée , TV. I PHONE -ORDI...

Réduire Café - pas d'Alcool quelques jours- 

Cure d'Aliments "bio"

essayer de se relaxer musculairement (repérer les tensions ; genre les trapèzes) Immobilité ponctuelle 5 minutes chaque jour assis sans aucun mouvement.

marcher en plein air en respirant plus amplement que d'habitude En quelques jours l'influx se reconstituera. 

---------------------------------------------------------- 

Le Meilleur pour la Fin...

Pour les hommes , pendant le rapport sexuel ...

se retenir d’éjaculer 1 fois et attendre au moins 24 heures avant le second "gros câlin" est extrêmement vitalisant pour les "deux partenaires"...On est loin du Porno là...! précision donc 1x un câlin sans perdre d’élixir...! (ha ba oui..!)

La technique pour ce faire et de prendre cette décision avant le "burning" quand les freins sont au rouge c'est trop tard pour décider...dame nature veut son tribut !

Egalement il s'agit de contrôler son souffle du début a la fin du rapport en imaginant que l'énergie sexuelle contenue dans les "bijoux de famille" est inspirée est remonte dans la colonne vertébrale ...(le centre de la respiration est antagoniste à celui de l'émission de semence)

si mal de"bur.es" pas s’inquiéter...normal...pas l'habitude le matériel ! 

bref pas plus d'une fois car le désir est exacerbé aussi! MAIS VITALITÉ GARANTIE et Nouvel aspect de la sexualité en vue!

Cela nous évitera sans doute quelques aigreurs quand le temps , cette amoralité naturelle, aura gravé ses sillons iconoclastes sur nos égos d'antant.

 



Une différence fondamentale entre la pensée Extrême-Orientale et celle d'Occident.
Pour l'Occident le mental existe dans et par le cerveau...lequel secréterait la pensée. 
Pour Un Raja -Yogi (Ashtanga-Yoga science de la connaissance de soi supposée avoir environs 2500 ans d’expérience...) 
Le Cerveau "baigne" dans le Mental... 
Pour ma part je pencherai pour une synthèse des deux approches...

Le Stress est avant tout un syndrome d'adaptation au milieu... La théorie de l'Evolution des Espèces de Charles Darwin à été malmenée pour des raisons qu'on imagine...aux 19eme siècle. Cependant on ignore beaucoup de choses sur l'ADN encore. Il y a quelques années voilà que la théorie Darwinienne remettait le feu aux poudres... surgissait la découverte "formelle" que pressentait DARWIN au sujet d'une facteur mutagène et que faute de "matos" il ne pouvait étudier. c'est chose faite!.... En l’occurrence le gène Homéotique et ses activateurs les "switch" qui, sous la pression du milieu ,déclenchent une suite de modifications anatomo-physiologiques...
Au vu de l'histoire mondiale et qui plus est de nos jours, hum..! l'Homme , l'espèce humaine, doit être à l'état d'ébauche encore, un dégrossi?...perso je suis d'avis qu'il n'est pas encore terminé c'est pourquoi il faut travailler dur sur soi pour faire de la pression du milieu ambiant , un facteur évolutif au nom d'un principe naturel qu'on espère salvateur, celui de l'Homéostasie.
Le Stress est avant tout un syndrome d'adaptation au milieu... 
soit on avance , soit on dépérit , car on ne peut rester sur place sans nager dans un courant...

Self-Défense et confiance en soi.
L'instinct de survie est une composante de cette vie qui veut vivre comme disait A.Schweitzer.
Dans ma conception du coaching anti-stress j'en tiens compte. 
Les Femmes adorent apprendre à "se battre"... je ne dis pas "se défendre" par constat... Plus modestement ,il est bon pour développer la confiance en soi d'apprendre des rudiments(et plus si affinités..) de self défense dans un monde où la valeur de la vie humaine s'est émoussée. Ce n'est pas un passage obligé pour le coaching mais c'est un outil .

sculpture perso representant la volonté...
sculpture perso representant la volonté...

La Gestion des blessures corporelles graves passe par l'acceptation du handicap, la maitrise de la colère subséquente, puis l'utilisation du handicap pour encore progresser.
Et enfin extraire la substantifique moelle du Handicap= sa sagesse intrinsèque...
A ce niveau notre corps est un grand enseignant qui se rappelle à nous avec force lorsqu'on l'oublie ou le délaisse.
C'est notre monture pour l'existence,le destrier impermanent de l'Esprit.
La Vie est le Maître qui nous apprend ses lois de gré ou de force...

Parfois... je pose une question aux "stagiaires" venant ici au Cabinet de Coaching qui ont progressivement "abdiqué l'affirmation de leur personnalité et l'audace d' être responsables de ce qu'ils sont" 
<< D'après vous... qu'est ce qui fait que vous êtes différent des "autres",un être unique, semblable à nul autre ? >> Je les enjoins ensuite à affirmer en eux -mêmes cette "note" fondamentale" , à la vivre quoiqu'en pense l'entourage, et ainsi ajouter leur quote-part de vie assumée,à la grande symphonie de l'existence et , de là, apprendre que ;
Différent ne signifie pas Séparé.
Assumer avec Audace la responsabilité d'être Soi.
Devant cette fuite , qu'oblige la peur d'être soi, 
certains se réfugieront dans des orientalismes douillettement interprétés,ou seront récupérés par des sectes qui vont redéfinir ce qu'ils sont au gré des besoins de reconnaissance laissés en friches ...et que d'autres sont censés cultiver...à notre place.
La Nature a horreur du vide et les bêlements attirent les loups!
Personne ne peut définir pour nous ce que nous sommes! 
Nous devons la trouver seuls, cette note qui nous habite et nous anime,et l'assumer, au moins ce sera une vie de 1ere main pas celle qu'on attend de nous! 
Réussir dans la vie ou réussir sa vie ?...that is the question...! 
Se plaindre affaiblit.
Etre conscients que nous sommes responsables de ce qui nous arrive et partant de ce constat , se pardonner ses erreurs, ses manquements et avancer vers l'authenticité.
La Consécration de cette note fondamentale à un but altruiste, à un idéal élevé ,est certainement une des clés les plus efficaces pour accéder à la Joie de vivre découlant du bonheur simple et sans prix d'être enfin "Soi"...

Les seniors qui bossent sont de plus en plus fatigués par la pression socio-économique qui pèse sur le monde du travail.... Cette pression est négative,délétère, car au stress négatif engendré,elle ne propose pas une contre partie qui serait moralement juste, par la valorisation de l'individu et dans la reconnaissance de son travail. Pourtant quelle endurance et quelle expérience ils ont ces séniors! Et dire que maintenant cela commence à rattraper les jeunes générations...
Sans envisager et prévoir de développement moral individuel et collectif ,une civilisation qui prône Le progrès pour le progrès, dans la recherche de pouvoir et de puissance, engendre une catastrophe , provoquée par des monstres. Une pensée pour Albert Schweitzer...l'essentiel étant de réapprendre à respecter la Vie.<<Cette vie qui veut vivre parmi une vie qui veut vivre>> comme il disait.


Quelques rappels à soi qui diminuent la pression...
1/On ne sera jamais parfaits! Autant l'accepter très vite ,quand bien même nous fûmes éduqués à le paraître...et rire de soi!
Les échecs , les tentatives ratées, les essais avortés, les maladresses,sont de l'apprentissage et de l'évolution en devenir, absolument pas une dévalorisation de soi.
Ne pas regretter , faire mieux, ne pas attendre de reconnaissance affective de qui que se soit et déjà le chemin de la liberté intérieure se dévoile.
Ne pas attendre de reconnaissance de la part de quiconque c'est se liberer de la douleur des critiques et du besoin de plaire au déficit de sa nature propre et de son Energie vitale..
Car comme dit la sentence littéraire, 
<< certaines personnes pour paraitre ce qu'elles ne sont pas ne peuvent laisser les autres êtres ce qu'elles sont >>...
http://louis.peye.over-blog.com/article-comment-reconnaitre…

2/On ne maîtrise que très peu de choses:(pratiquement rien sur le moyen terme et rien sur le long terme...)
et quand nous possédons un quasi contrôle stérilisant,sur le quotidien bien se souvenir que tout peut nous être enlevé d'un instant à l'autre , il n' y a qu'à observer autour
de soi... nous sommes souvent le fruits de conditionnements enfouis, croyons agir tandis que nous "réagissons seulement". Vouloir tout contrôler c'est mourir en soi...car dans ce contrôle externe l'ego impose une tyrannie sur le vivant et les couleurs qui parfument les instants disparaissent du registre... faisant place à une vision du monde en noir et blanc...
3/L'éloge du banal est à retrouver , afin de se satisfaire de ce que l'on a de plus précieux..La Santé ! des enfants bien portants ! un lit pour dormir, un toit pour la nuit , l'estomac plein et de l'eau pour se laver...!
C'est un acte créateur qu'on a perdu de vue dans cette course à l'avoir...et au paraître.
4/Chaque jour contient en lui une sagesse... , mais aussi et surtout chaque être , même via ses obscurs penchants, nous enseigne quelques pans de notre nature secrète...chaque objet peut éveiller l’intérêt d'apprendre.
Réapprendre à voir dans le banal, le travail des autres sans lequel nous ne pourrions vivre bien longtemps...
5/Et surtout la clé à survivre dans cette course à la mondialisation et au penser unique, ou les AVC et la dépression nerveuse deviennent la signature "normalisée" d'une époque délétère au rythme anti-naturel.
c'est le LÂCHER-PRISE sur le contrôle!.
Tout en faisant nos devoirs et remplissant nos obligations .

6/Etre ici et maintenant , attentifs et vivants! Habiter son corps oublié, notre premiere "maison"...et le stress diminuera.

On ne contrôle rien d’extérieur à nous ,ad vitam .
Nous sommes telle une mouche dans un wagon...
une autonomie partielle de vol, une direction ferroviaire qui nous échappe, une destination inconnue qui toujours plus se révèle au défilé des paysages... donc lacher prise est une priorité dans la survie psychique.

7/Don't worry as much as possible!